CV et pourquoi suis-je MADI ?
Piergiorgio ZANGARA

Né en1943 à Palerme (Italie).
Vit et travaille à Cologno Monzese (MI) Italie.

Artistes italiens
Opera Madi n.144 (2007)
plexiglas, bois
63 x 60 x 8 cm
Opera Madi n.141 (2007)
plexiglas, bois, aluminium anodisé
88 x 88 x 16,5 cm

Piergiorgio Zangara est né à Palerme le 13 octobre 1943. Il vit et travaille près de Milan, à Cologno Monzese. Son premier maître fut son père, peintre et restaurateur. Puis il a étudié à l’Ecole publique des Arts de Palerme. En 1975, il s’est établi à Milan où il a enseigné le dessin et l’histoire de l’art. Il a effectué de nombreux voyages d’étude dans divers pays d’Europe, ainsi qu’au Etats-Unis, ce qui lui a permis d’approfondir ses connaissances artistiques. A partir de 1962, il a participé à de nombreuses expositions nationales et internationales, et obtenu des prix importants. Il a progressivement évolué vers des formes d’art géométrique. Sa découverte de Arte-Struktura lors de son arrivée à Milan l’a orienté, dans ce nouveau contexte culturel, vers les règles logiques et constructives. A partir de 1983, il réalise ses premières oeuvres non-objectives et, en 1999, adhère au groupe international Madi Italie.

Il a eu des expositions personnelles dans les villes de Palermo, Bologna, Milano, Marsala, Trapani, Taormina, Vicenza, Reggio Emilia, Firenze, Monza, Imperia, Menaggio et Biarritz , Verona, Sesto San Giovanni, Dallas (USA), Gÿor (Hongrie), Paris.

Oeuvres en permanence : Contemporary Art Center Light for You de Lumezzane (Brescia) – Musée Madi de Maubeuge (France) – Mobil Madi Museum de Budapest (Hongrie) – Civica Galleria d’Arte Moderna de Gallarate (Varese-Italie) – Madi Museum and Gallery de Dallas (USA) – Museo de Arte Contemporaneo LatinoAmericano de La Plata (Argentine) – Madi Museum de Sobral (Brésil) – Museo delle Generazioni del ‘900 G. Bargellini de Pieve de Cento (Bologna) – Mondriaanhuis Museum Voor Constructieve en Concrete Kunst de Amersfoort (Hollande)- Civica Pinacoteca della Città de San Felice sul Panaro (Modena).


« J’ai connu Madi en 1996 à la Galerie Arte Struktura de Milan qui, à cette époque,était le siège du groupe Madi Italie. J’ai adhéré au groupe seulement en 1999, après une longue période de réflexion. J’ai pensé que je pouvais en faire partie car, depuis quelque temps, je sentais la nécessité de libérer les images dans l’espace, le fond de l’oeuvre devenant un élément étranger qui pouvait être remplacé par le mur sur lequel l’oeuvre était placée. Je ne crois pas que Madi appartienne à une époque. Madi est toujours actuel et universel. Avant d’adhérer au mouvement j’ai étudié avec intérêt son histoire mais je n’ai vraiment compris son importance qu’après avoir travaillé dans ce sens et fréquenté les autres artistes Madi. »